Tourisme et Handicap

Un territoire touristique est plus attirant quand il n’oublie personne

Nombreuses sont les personnes en situation de handicap temporaire ou permanent. Toutes ont envie et besoin de changer d’air, de découvrir la campagne, de visiter un musée, de se promener près de la rivière, de déjeuner dans un restaurant….pourtant, beaucoup n’osent pas,  car accéder au tourisme et aux loisirs n’est pas souvent chose facile pour elles.

1 – Le label « Tourisme et Handicap »
Le label créé en 2001, a pour objectif d’apporter une information fiable, descriptive et objective de l’accessibilité des sites et équipements touristiques en tenant compte des quatre types de handicaps (moteur, mental, auditif et visuel) et de développer une offre touristique adaptée.

2 – Une démarche volontaire
Le professionnel du tourisme qui souhaite améliorer le « confort d’usage » de ses visiteurs va répondre à leurs attentes, quelle que soit leur déficience.
Il est important de préciser que tout ce qui est mis en œuvre pour accueillir le vacancier ou le visiteur en situation de handicap s’avère très utile à tous….les familles avec jeunes enfants apprécieront l’espace et le confort des hébergements accessibles aux personnes à mobilité réduite, les personnes âgées seront séduites par la qualité de l’éclairage, de l’acoustique et tous les éléments déployés pour les personnes ayant une spécificité visuelle ou auditive, les enfants ou personnes ayant une déficience mentale apprécieront un langage clair et homogène sur un site, etc.

3 – Pourquoi un label ?
Pourquoi un label puisqu’il y a la loi de 2005 ? Quels sont les avantages pour un équipement touristique à être labellisé ?
Parce que le label va au-delà de loi, il intègre la notion d’accueil, il apporte une aide spécifique pour les déficiences sensorielles et mentales, il répond à l’attente du visiteur, du touriste en dehors de son quotidien.
La prise en compte de l’accès à tous est une opportunité à saisir. En effet, les personnes en situation de handicap sont de plus en plus nombreuses notamment en raison du vieillissement de la population et des problèmes rencontrés (baisse de la vue, difficulté de marche, problème d’audition…).
Le potentiel commercial que représente cette clientèle est important et le label constitue un atout concurrentiel non négligeable.

4 – Démarche de labellisation
En Mayenne, le prestataire touristique qui souhaite obtenir le label « Tourisme et Handicap » doit s’adresser à Mayenne Tourisme qui lui donnera les coordonnées de l’évaluateur « Tourisme et Handicap » de son secteur géographique.
Celui-ci pourra effectuer un pré diagnostic permettant ainsi d’apprécier l’accessibilité de son site par rapport aux quatre déficiences concernées par le label et l’accompagner dans la démarche.
Vous pouvez télécharger ci-dessous le dossier de demande de labellisation « Tourisme et Handicap ».