Lointain héritier de l'antique forêt

Le bocage
Un paysage de douces collines strié de haies et de bosquets

  • Bocage mayennais

    Bocage mayennais

    © Photo : Dominique Vernier

  • Bocage mayennais

    Bocage mayennais

    © Photo : Dominique Vernier

  • Bocage mayennais

    Bocage mayennais

    © Photo : Bruneau

  • Chênes et champ de luzerne au printemps

    Chênes et champ de luzerne au printemps

    © Photo : Dominique Vernier

  • Fleurs de digitale

    Fleurs de digitale

    © Photo : Dominique Vernier

  • Papillons sur fleurs des champs

    Papillons sur fleurs des champs

    © Photo : Dominique Vernier et Delagé

  • Scarabée

    Scarabée

    © Photo : Dominique Vernier

  • Bocage mayennais

    Bocage mayennais

    © Photo : Jean-Charles Druais

  • Chênes et les herbages fleuris au printemps

    Chênes et les herbages fleuris au printemps

    © Photo : Dominique Vernier

Paysage typique de l'ouest de la France
Lointain héritier de l’antique forêt, le bocage, milieu naturel transformé par l’homme depuis le néolithique est un des traits majeurs des paysages de l’ouest de la France.
Il juxtapose des parcelles de taille irrégulière entourées de haies vives sur talus séparés par des chemins creux ;
Vu d’une hauteur, le pays semble être une vaste et silencieuse forêt.
Le chêne pédonculé constitue l’essence dominante du bocage où il fut souvent planté sur les talus.
Il peut vivre de 500 à 1000 ans. Arbre imposant à large couronne, il est emblématique de la forêt mixte du massif mayennais (forêts de Charnie et de Sillé).
 
Un milieu naturel très riche en danger
En raison de l’intensification de l’agriculture, le bocage s’est dégradé avec toutefois, depuis une dizaine d’année, une prise de conscience des agriculteurs qui ont compris l’intérêt du bocage pour la conservation de l’eau et pour la protection des animaux.
Au niveau de la faune et de la flore, le bocage permet de rencontrer de nombreuses plantes comme la digitale, le sceau de Salomon, aubépine épineuse, millepertuis perforé, la centaurée… ou des oiseaux comme le faucon crécerelle, la chouette hulotte et de nombreux passereaux , de la fauvette au bouvreuil ou encore des espèces d'insecte protégées comme le scarabée pique-prune.
Il est bien agréable de s’y promener le long des itinéraires de randonnée qui ont été balisés et entretenus, un livre de botanique à la main et les jumelles en bandoulière. Le bocage devient alors un véritable livre vivant.